Comment reconnaître une crotte de renard ?

comment identifier une crotte de renard ?
Sommaire de l'article
Notez cet article !

L’un des prédateurs de nos poules est le renard, notamment le renard roux, seule espèce représentative du genre vulpes en France. Il y a plusieurs millions de renards dans notre pays. Mais comment savoir s’il se trouve à proximité de nos poulaillers ou de nos jardins ? Vous avez découvert une crotte, mais vous ne savez pas si c’est un renard roux qui l’a laissée. Cet article vous apprendra à reconnaître les crottes de renard. Vous apprendrez également à identifier les autres traces qu’il pourrait laisser derrière lui. Enfin, vous saurez comment vous en débarrasser pour qu’il n’importune plus vos poules.

Comment identifier rapidement les crottes de renard ?

Le renard roux, est un animal rural. Mais il arrive qu’il soit présent à l’extérieur des villes. Si certains considèrent ces animaux comme des nuisibles, d’autres adorent leur magnifique pelage. Le renard roux est un prédateur, c’est évident. Il ne va pas dans le poulailler pour jouer avec les poules.

Voici comment savoir si une crotte dans votre jardin ou à côté de votre poulailler a été laissée par un renard.

Quelle est la taille des crottes de renard ?

Les animaux sauvages appelés renards roux (vulpes vulpes) peuvent mesurer jusqu’à 90 cm de long sans leur queue et jusqu’à 1 m 40 avec. Ils mesurent généralement entre 35 et 40 cm au garrot.

Les renards roux peuvent produire des crottes pouvant atteindre 10 cm de long, mais la plupart d’entre elles mesurent 6 cm. Les excréments de renard de plus de 10 cm sont souvent fragmentés. Ces excréments ont une circonférence comparable à celle d’un petit chien ou d’un chat. Leur diamètre est de un à deux centimètres.

Quelles sont les caractéristiques des crottes de renard ?

Les crottes de renard peuvent parfois être confondus avec ceux de chats ou de petits chiens, ainsi qu’avec ceux d’autres animaux sauvages. Cependant, il existe quelques astuces pour reconnaître rapidement les crottes de renard roux.

À lire aussi  Comment reconnaitre les crottes de loir

Le renard excrète des crottes de couleur marron clair ou marron foncé. Selon la nourriture consommée par le renard, la couleur et la texture peuvent changer.

Le renard est un animal sauvage qui consomme généralement de petits mammifères comme des rongeurs, des lapins ou des oiseaux. Il est donc possible de découvrir des os ou des plumes dans ses excréments.

Les crottes du renard ne sont pas continus car ils se désintègrent en plusieurs morceaux.

Les excréments du renard roux ressemblent à ceux du coyote, une sorte de chien sauvage.

Voici une image d’excréments de renard pour vous aider à visualiser.

crotte renard

Que peut-on trouver dans une crotte de renard ?

En examinant une crotte de renard roux, on peut y trouver des matières végétales. Pour faciliter sa digestion, cet animal sauvage consomme des plantes, comme de l’herbe. De l’herbe, des baies ou d’autres fruits et graines peuvent également être présents. Son régime alimentaire est très varié.

Les crottes de renard contiennent également beaucoup de poils de rongeurs. Et parfois même des plumes.

Les crottes de renard ressemblent davantage à celles d’un petit chien si vous vivez dans une zone urbaine où ils sont plus susceptibles de consommer des restes de nourriture humaine.

Où est-ce qu’on trouve les crottes de renard ?

Le renard roux est une espèce animale qui utilise ses cacas pour marquer son territoire. Par conséquent, si vous rencontrez des crottes de renard roux, vous êtes dans le domaine de ce vulpes !

Presque partout en France, en Belgique et en Suisse, on trouve des renards roux. En réalité, le renard roux est présent en Amérique du Nord, en Europe, en Asie, en Afrique du Nord et même en Australie. Au Canada, il fait partie des mammifères les plus communs.

À la campagne, les renards roux et leurs cacas sont plus susceptibles d’être vus. Les forêts, les bosquets et autres terrains boisés ou vallonnés en font partie, mais aussi, parfois, les lieux de vie. La présence du renard est donc possible dans toutes les formes de biotopes. Il doit donc y avoir un renard à proximité !

À lire aussi  Comment s'occuper d'un hérisson sauvage ?

Les crottes de renard peuvent-elles propager des maladies ?

Bien sûr, il ne faut pas mettre les mains à proximité des crottes de renard roux. Il est possible de propager des maladies. Il est essentiel de comprendre que ces créatures ne doivent pas être manipulées car elles peuvent transmettre des maladies telles que la rage et la gale. Des ascaris et des ténias, entre autres parasites, peuvent être trouvés dans leurs excréments. Même fréquemment, s’il entre en contact avec eux, les crottes pollueront le sol.

L’échinococcose, souvent connue sous le nom de ténia du renard, est une maladie très répandue qui peut être transmise à l’homme par la consommation de viande crue ou d’autres animaux porteurs d’œufs de ténia du renard. Prenez l’échinococcose au sérieux !

C’est pourquoi les baies, les fruits tombés, les légumes terreux, etc. doivent être soigneusement rincés à l’eau avant d’être consommés, afin d’éliminer les parasites. Indépendamment de l’endroit où ils ont été choisis.

Est-il possible de localiser d’autres traces de renard ?

Les traces d’un renard peuvent également être utilisées pour déterminer s’il est présent ou non à un endroit donné. Les quatre doigts et le talon des pattes du renard roux permettent de le repérer facilement sur le sol. Les griffes du renard sont même parfois visibles dans les empreintes. L’empreinte typique d’un renard mesure 5 cm de long et 3 cm de large. Ils font souvent des pas de 30 cm en marchant en ligne droite, un pied après l’autre. Cependant, les renards utilisent surtout leurs excréments pour indiquer leur territoire.

Qu’est-ce qui attire les renards dans les poulaillers ?

Bien qu’il s’agisse d’une espèce sauvage, le renard est un prédateur hors pair qui rôde autour des poulaillers à la recherche d’une collation rapide.

À lire aussi  Crottes de hérisson : comment les reconnaître ?

Il peut s’attaquer aux poules, aux poulets, aux poussins, aux œufs et même aux coqs s’il parvient à pénétrer dans le poulailler.

En tant que créatures furtives, les renards roux s’approchent volontiers du territoire humain pour chasser. Même leurs excréments servent de repères pour leurs déplacements. Les vulpes pénètrent dans le jardin sans hésitation.

Comment puis-je éloigner les renards de mon poulailler ?

Si vous voulez protéger efficacement votre poulailler contre les renards, vous devez en limiter l’accès. Les renards n’hésitent pas à creuser, c’est pourquoi les clôtures doivent être solides et en bon état, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Vous pouvez également investir dans une porte de poulailler automatique qui se ferme à la tombée de la nuit pour empêcher les prédateurs d’entrer.

C’est une bonne idée pour protéger les graines de vos poules.

Comment installer un piège à renard ?

Une autre solution consiste à capturer un renard qui rôde autour de votre propriété. Vous pouvez relâcher les renards plus loin, car il existe des pièges qui les maintiennent en vie.

Ces pièges dits vivants capturent également des rats, des belettes ou des martres. Ce type de piège peut être utilisé aussi souvent que nécessaire et est assez durable. Vous pourrez ainsi éliminer la présence des renards dans la région.

Mettez un appât dans le fond de la cage et le renard curieux entrera pour déclencher le mécanisme du piège. Vous pourrez ensuite le relâcher loin de votre jardin après l’avoir enfermé.

Placez le piège dans un endroit furtif près du poulailler ou à l’endroit où vous avez vu les empreintes du renard.

Si vous cherchez une autre crotte que celle du renard, c’est peut-être une :

Chloé Blet
Chloé Blet

Wouf wouf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *